picto

Trouvez toute l'info

dont vous avez besoin en matière d'assurance

Vous êtes ici

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour retrouver tous vos outils disponibles : votre liste de lecture, l’inscription à la newsletter et vos notes sur les articles !

Connectez-vous ou Créez un compte
Tous les articles de Assurance santé Assurance santé

Assurance maladie : 10 Mrd d’euros d’économies d’ici 2017

0
03/07/2015
Dans le cadre du plan de réduction des dépenses publiques décidé par le gouvernement, 50 milliards d’euros d’économies seront réalisés en 3 ans, dont 10 milliards sur les dépenses de santé. Quelles conséquences sur l’Assurance maladie ?

Dans une interview consacrée au journal Les Échos le 25 avril 2014, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a détaillé les grandes lignes du plan de réduction des dépenses publiques. Celles-ci devraient conduire à réaliser 10 milliards d’euros d’économies sur l’Assurance maladie.

Conséquences : le taux de croissance des dépenses de l’Ondam1 en 2015-2017 devrait se limiter à 2 % par an en moyenne (contre 2,4 % en 2014).

 

Économies

D’après la ministre, les économies porteront sur 4 axes majeurs :

 

  • Une baisse du montant de remboursement du prix des médicaments et en favorisant les génériques : 3,5 milliards d’€

  • La suppression des actes inutiles ou redondants et de la consommation de médicaments inadaptés : 2,5 milliards d’€

  • Le développement de soins de proximité et de la chirurgie ambulatoire : 1,5 milliards d’€

  • Une amélioration de la gestion des hôpitaux et une mutualisation de leurs achats : 2 milliards d’€

« Pour parvenir à 10 milliards, le gouvernement prendra enfin des mesures de lutte contre la fraude », a souligné Marisol Touraine.

 

Les acteurs du secteur n’ont pas tardé à dénoncer ces mesures : la CSMF, premier syndicat de médecins libéraux français, désapprouve dans un communiqué de presse du 25 avril 2014 « un plan inique et inacceptable », tandis que la CSCA, Chambre syndicale des courtiers d’assurance, déplore le même jour, dans un communiqué, « une approche dogmatique et utopiste » et redoute une hausse du reste à charge pour les assurés. De son côté la FNIM, Fédération nationale indépendante des mutuelles, dans un communiqué du 23 avril 2014, s’inquiétait : « En tout état de cause, explique son président Philippe Mixe, le dispositif proposé constitue une très mauvaise réponse à une vraie question, celle de la régulation de l’offre pour garantir à tous nos concitoyens un accès à des prestations santé de qualité. »

 

1 Objectif national de progression des dépenses d’assurance maladie.

Félicitations

Votre demande de création de compte a bien été enregistrée, vous allez recevoir
un message de confirmation sur votre adresse email dans quelques instants.

Récupération de votre mot de passe

Un message vous a été envoyé à votre adresse email. Une validation vous sera demandée afin de réinitialiser votre mot de passe.