picto

Trouvez toute l'info

dont vous avez besoin en matière d'assurance

Vous êtes ici

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour retrouver tous vos outils disponibles : votre liste de lecture, l’inscription à la newsletter et vos notes sur les articles !

Connectez-vous ou Créez un compte
Tous les articles de Assurance voyages et vacances Assurance voyages et vacances

Les Vacances locatives : loyers impayés et vide locatif ? Les 4 points à connaître

0
03/07/2015
Vous êtes propriétaire d'un bien que vous mettez en location. Il arrive malheureusement de subir des impayés mais aussi de vivre des périodes sans locataire. Pendant ces contretemps, vous devez tout de même honorer les charges liées au financement de votre bien. Voici nos solutions...

Qu'est-ce que c'est ?

Vous possédez un appartement ou une maison que vous louez à plein temps.
Il arrive que votre bien soit inoccupé, et ce, pour différentes raisons. Soit parce que le marché de la location connaît un frein, soit votre bien n'est plus dans les " normes " de location (vieux ou mal situé), soit le prix n'est plus adapté au marché. Ces problèmes ont des solutions mais en attendant de faire les modifications nécessaires pour trouver un locataire, vous avez la possibilité de souscrire à certaines garanties auprès de votre assureur. En effet, vos loyers impayés peuvent également être couverts par votre assurance habitation ou votre assurance vacance locative.


Ne pas confondre la carence locative et la vacance locative.

La carence locative survient lorsque votre bien immobilier récemment mis en location ne trouve pas un premier locataire. On parlera de vacance locative lorsque vous observez une longue période de non location entre deux locataires.
Certaines polices d'assurance habitation nécessitent une modification si vous voulez être couvert en pareil cas.


A chaque problème sa solution...

En améliorant votre garantie loyers impayés, vous pouvez être indemnisé si vous ne trouvez pas de locataire lors de la première mise en location ou lors de la trop longue période entre deux signatures de bail.
Le coût total de ce type de contrat est significatif. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour connaître le montant des contrats. Sachez que si votre appartement est géré par un administrateur de biens ou une régie, le coût est souvent moins élevé.

En profiter pour faire le point...

Cependant, subir ce type de désagréments doit vous amener à vérifier plusieurs points :
- le montant du loyer demandé est-il en phase avec le marché et le type de logement ?
- est-ce que le marché locatif de votre type de bien est saturé ?
- est-ce que votre logement est correctement mis en avant sur les annonces de location et auprès des agences ?
- votre logement est-il de bonne qualité et dans l'air du temps ?
Si vous pensez vous reconnaître dans un de ces points, il est encore temps de faire les modifications nécessaires car une période d'impayé peut avoir de grosses répercutions.

N.B. Il existe un dispositif appelé la GRL.
En souscrivant à la Garantie des Risques Locatifs (GRL) que la loi Alur remplacera prochainement (2016) par la Garantie Universelle des Loyers (GUL), vous faites une croix sur le système de caution mais vous serez couvert pour :
- les loyers et charges impayés
- les dégradations de votre locataire
- les frais de contentieux.


Attention : La GRL concerne uniquement les loyers inférieurs ou égaux à 2 000 €.

Félicitations

Votre demande de création de compte a bien été enregistrée, vous allez recevoir
un message de confirmation sur votre adresse email dans quelques instants.

Récupération de votre mot de passe

Un message vous a été envoyé à votre adresse email. Une validation vous sera demandée afin de réinitialiser votre mot de passe.